Steam Frogs

Forum francophone dédié au jeu In Her Majesty's Name
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 H. G. Wells : notre ancêtre

Aller en bas 
AuteurMessage
Baron Samedi
Admin
avatar

Messages : 249
Date d'inscription : 11/02/2014
Localisation : 78/75

MessageSujet: H. G. Wells : notre ancêtre   Mar 11 Fév - 18:40

Si H. G. Wells, né le 21 septembre 1866 à Bromley dans le Kent, Royaume-Uni et mort le 13 août 1946 à Londres, est un écrivain britannique surtout connu aujourd'hui pour ses romans de science-fiction. Nous lui sommes redevables à deux titres :

- Le premier est son œuvre de science fiction qui est une source d'inspiration majeure pour de nombreux courants littéraires et pour IHMN bien sûr.

- Le second, moins connu, est qu'il l'auteur de Floor Games (en) (1911), suivi par Little Wars (en) (1913). Little Wars est généralement reconnu aujourd'hui comme le tout premier wargame miniature avec figurines et Wells est considéré comme le père du wargame avec figurines.

Wells est souvent reconnu comme le premier auteur de la science-fiction.

Sa carrière débutant au crépuscule de celle de Jules Verne, il franchit le pas des Voyages extraordinaires à la science-fiction mieux que quiconque avant lui, traitant de tous les thèmes qu'elle a pu aborder, à l'aide d'une machine littéraire sur laquelle se fondait chaque récit. Il ne peut en être considéré comme l'auteur, car de nombreux auteurs avant lui ont croisé cet univers, avec des styles divers, et dont il n'est que le digne successeur, portant ce type d'ouvrages au titre de littérature.
Wells en a fait un genre littéraire et dans son sillage, aidé par Orson Welles, a préparé l'explosion de la science-fiction (le mot science-fiction fait son apparition pour la première fois aux États-Unis en 1929, à l'occasion du lancement de la revue Science Wonder Stories).

Le premier roman qui apporte à Wells une renommée est La Machine à remonter le Temps en 1895. Dans ce livre, il développe des idées d'ordre politique. Wells était socialiste et membre de la Société Fabienne. Un de ses admirateurs, George Orwell, sera certainement frappé au delà du possible par sa description d'un monde futur où la population humaine, très impliquée idéologiquement, est composée de deux races : les Eloi et les Morlocks. Durant chaque années qui suive ce premier livre, il publie des classiques de la Science-Fiction avec chronologiquement : L'île du docteur Moreau, L'homme invisible et en 1898 La guerre des mondes. Hugo Gernsback publie dans son magazine "Amazing Stories" 26 de ses œuvres.

Wells est, aujourd’hui, considéré comme le fondateur de la SF moderne avec Jules Vernes qu'il ne portait pas dans son estime. On oppose, d’ailleurs, régulièrement l'optimisme des œuvres de Verne au pessimisme de celles de Wells. Il a ouvert la voie à une SF intelligente et moraliste donnant lieu à la réflexion, donnant au genre certains de ses plus grands chef-d’œuvres qui ont, par ailleurs, tous été adapté, au moins une fois, au cinéma. Il est le premier à parler de machine à remonter le temps, de combats interplanétaires, les limites de l'infiniment grand et de l'infiniment petit et l'invisibilité. Wells a démontré en moins de 10 ans que la littérature de SF pouvait avoir un point de vue moral, en dénonçant les abus de la technologie. C’est le premier qui a lancé la réflexion sur les limites éthiques que les Hommes devraient s'imposer dans leur course vers le progrès. Il restera célèbre comme utopiste même si ses utopies sont très sombres.

Source principale Wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desserte.canalblog.com/
 
H. G. Wells : notre ancêtre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les instruments de musique de notre époque
» Messe d'adieu à notre frère Anatol
» "Inscrivons notre région pour la 11ème édition"
» Découvrons notre région
» changer l'histoire avec notre voix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Steam Frogs :: Le monde :: Inspirations-
Sauter vers: